CIRCULAIRE COMMUNE UNDR/FEDERATION FO SPS – LOI NOTR

Voici une circulaire, rédigée conjointement entre la Fédération et l’Union Nationale des Départements et Régions, relative à la mise en œuvre de certaines dispositions de la loi NOTR.

Nous attirons votre attention sur le caractère extrêmement important de cette circulaire, tant pour les agents concernés que pour les structures syndicales. Il convient donc de mettre en œuvre, sans tarder et dans un esprit de totale camaraderie, une coordination entre les structures concernées.

Publicités

ABSENTEISME DES AGENTS

Fédération  des  personnels  des  services  publics  et  des  services  de  santé  FORCE  OUVRIERE  153-155  rue  de  Rome  75017  PARIS

RAPPORT SUR L’ABSENTEISME DES AGENTS DES CAUSES A EXAMINER DE TRES PRES
Un rapport  annuel  sur  « l’absentéisme »  des  agents  de  la  fonction  publique  territoriale vient d’être publié.
La   principale  information   qui  est   mise   en   exergue   par   la   presse   spécialisée  est l’augmentation  globale  du  taux  d’absentéisme.  Encore  une  fois,  les  agents  territoriaux sont montrés du doigt !
La  fédération  Force  Ouvrière  des  personnels  des  services  publics  et  des  services  de santé ne partage pas cette analyse. Pour FO, un examen plus approfondi de la nature des arrêts et de leurs causes est indispensable.
En  effet,  l’âge  moyen  des  fonctionnaires  territoriaux  ne  cesse  d’augmenter,  il  s’établit désormais  à  46  ans.  Cela  signifie  qu’une  proportion  plus  importante  d’agents  est bien plus âgée. Pour FO, il faut y voir un effet de la contre-réforme des retraites et notamment de  la  mise  en  place  de  la  décote  qui  pousse  de  nombreux  collègues  à  poursuivre  leur activité au-delà du raisonnable pour espérer avoir une retraite décente !
Contrairement  aux  entreprises  du  secteur  privé,  les  collectivités  territoriales  peuvent plus  difficilement  se  débarrasser  des  « séniors »,  même  si  certaines  mises  à  la  retraite pour inaptitude physique peuvent être considérées comme abusives…
Ensuite,  le  rapport  nous  apprend  que  la  durée  des  arrêt  pour  accidents  de  service  a explosé entre 2009 et 2014 : + 35 % !
Cette donnée importante est à prendre en compte, il est plus difficile de se remettre d’un accident à 55 ans qu’à 25. N’oublions pas aussi qu’une majorité des agents territoriaux travaillent dans la filière technique : bâtiment, voirie, espaces verts… autant de métiers à risques.
Le  maintien  des  agents  en  poste  après  60  ans,  dans  des  conditions  souvent  difficiles entraîne une dégradation de leur santé et une accentuation des risques.

Un  travail  important  de  prévention  est  donc  à  mener  au  sein  des  collectivités  afin  de réduire  les  facteurs  de  risques,  dont  les  conséquences  sont  d’autant  plus  importantes sur une population vieillissante. Mais ce travail ne pourra pas tout résoudre, pour FO, il existe d’autres solutions et notamment celle de l’âge de départ à la retraite.
La revendication Force Ouvrière du retour à une retraite à taux plein à 60 ans est plus que jamais d’actualité !
Le secrétariat fédéral
Fait à Paris, le 1 er juillet 2015

Questions pour le CT du 2 juin 2015

Voici nos questions :

– Demande du vote des organisations syndicales pour la mise en place de la gestion des ponts au Conseil Départemental.
– Je souhaite que soit transmis le fichier ci-joint pour la question suivante : (Chose qui n’a pas été faite…)

–  Pour le désherbage : au vu ddocument joint, il est d’abord nécessaire d’établir le débit du pulvérisateur en tenant compte : de la buse, de la pression et de l’avancement du véhicule pour régler le dosatron correctement en fonction de chaque matériel et de chaque produitQu’en pensez-vous, car ce n’est pas ce qui est fait ?

« Réforme territoriale – Stress, souffrance au travail, démotivation – Les cadres en première ligne ! »

Vous trouverez ci-joint un communiqué fédéral  : Communiqué fédéral – Cadres réforme territoriale

FSU, on ne vous dit pas tout !

Comme vous avez pu le constater le syndicat SNU ACTE FSU à déposer une liste de candidats au CT.

Voilà le pourquoi de cette liste en CT : Alors que la FSU nous avait dits officiellement ne pas se représenter à ces élections voici l’explication de ce revirement.

À y regarder de plus prés le nom du syndicat précis est : SNU ACTE FSU. Et oui une importante partie des anciens FSU ont abandonné et certains se sont accrochés.

À l’origine c’est en juin 2013 que l’UNATOS (l’Union Nationale des agents, Techniciens et Ouvriers de Service (Ex-TOS)) devient le SnuACTE, le Syndicat national unitaire des agents des collectivités territoriales et de l’État.

Mais il n’est pas la copie conforme de la FSU telle que vous la connaissez aujourd’hui. Il reste trés peu d’anciens FSU sur cette liste et ce sont maintenant uniquement tous des agents des collèges. Et non plus des agents des différents services du Conseil Général.

C’est un nouveau syndicat dont vous n’avez sans doute pas encore entendu parler tout comme nous. Et pourra-il vous aider si vous ne faites pas parti d’un collège, car ils ne connaissent pas votre service ?.

Et chose étonnante les tracts affichés par FO sur les panneaux syndicaux au siège du Conseil Général ont été MALENCONTREUSEMENT remplacés par ceux du SNU ACTE FSU. Or pour rappel cela est interdit par la loi (autant pour pour les syndicats que pour les agents). Mais bon cela ce sont que quelques tracts ! Il faut bien s’imposer par tous les moyens ! Cela montre bien l’esprit de ce syndicat qui ne respecte pas les autres.

Pas le droit de propagande syndicale pour FO aux agents

Nous avons souhaité pour les prochaines élections professionnelles vous faire parvenir de la documentation comme nous l’accorde le protocole d’accord des droits syndicaux une fois par an.

Mais après une réponse positive de l’administration, maintenant c’est non : pas d’impression et pas de distribution par le service du courrier.

NOUS SOMMES EN PERIODE ELECTORALE ! Nous dit-on.

Et bien oui et c’est bien le but de vous faire parvenir de l’information à cette occasion.

Il est bon de rappeler qu’un syndicat a pu par le passé envoyer un courrier à l’adresse personnelle des agents (mais les syndicats n’ont absolument pas accès à ces informations normalement et de plus l’administration n’a pas empêcher cet envoi).

Cela nous montre bien que les syndicats ne sont pas tous traités à égalité dans la maison.

Voici le courrier que notre secrétaire Départemental a écrit au président du Conseil Général pour lui exprimer notre incompréhension :

Problème propagande

Pour l’instant pas de réponse, mais là aussi c’est souvent le cas !

Nous n’espérons pas grand-chose de ce côté-là.

Pour se montrer il est là, mais quand il s’agit de répondre au courrier il n’y a plus personne !

C’est cela le dialogue social au Conseil Général !

LES DEPARTEMENTS ET LES REGIONS FO FONT LE POINT

Le mercredi 15 octobre 2014, 80 délégués représentant les syndicats FO des départements et des régions se sont réunis pour faire un point de situation.

L’avenir est plus qu’incertain, outre les déclarations parfois contradictoires sur le devenir des départements, la question de la fusion des régions inquiète.

Déjà, sans attendre l’issue des débats sur le projet de loi de finances, certains départements ont décidé de réduire la voilure. Dans l’Hérault, par exemple, le syndicat FO s’est vu annoncer la suppression de 50 postes par an pendant 3 ans.

Cette diminution des effectifs ne sera pas sans conséquence sur le service public dans une administration chargée des plus démunis qui, en période de crise, voit son activité exploser.

Ailleurs, dans le Haut Rhin, le conseil général anticipe les transferts aux régions. Afin de diminuer le montant de la compensation du transfert, il a décidé de ne plus investir dans les collèges et les routes pour les 2 ans à venir.

L’union nationale FO des départements et régions a rappelé le rôle indispensable de nos syndicats pour défendre, pied à pied, les conditions de travail des agents, leurs rémunérations et le service public.

FO ne pratiquera pas la politique de la chaise vide, mais n’hésitera pas à prendre ses responsabilités lorsque l’avenir des agents et du service public local sera en jeu.

Fédération des personnels des services publics et des services de santé FORCE OUVRIERE 153-155 rue de Rome 75017 PARIS 01 44 01 06 00 –  fo.territoriaux@fosps.com et fo.sante-sociaux@fosps.com

  • Archives

  • Photos militantes

  • Blog Stats

    • 19 667 hits