Jean-Claude Mailly – Ce que j’ai dit à François Hollande lors de notre entretien

À l’occasion d’une rencontre pendant une heure avec le président de la République, j’ai pu exposer notre cahier revendicatif et les raisons de notre appel à la journée de grève interprofessionnelle du jeudi 9 avril 2015. J’ai rappelé nos oppositions à la politique économique et sociale d’austérité, ainsi qu’au projet de loi Macron et au pacte de responsabilité. Pouvoir d’achat, services publics, protection sociale collective et emploi ont été au centre de nos échanges. Sur le pouvoir d’achat, j’ai rappelé nos demandes concernant le Smic et le point d’indice dans la fonction publique. J’ai également plaidé, s’agissant des exonérations de cotisations patronales de Sécurité sociale au niveau du Smic, pour que les entreprises appartenant aux branches dont un niveau au moins est inférieur au Smic voient ces exonérations calculées non plus sur le Smic, mais sur le minimum conventionnel le plus bas. Le président de la République a été attentif à cette question. Il l’a été également sur notre demande de négociation entre donneurs d’ordre et sous-traitants, sur le remaillage du territoire en matière de service public (notamment avec les Maisons de services publics) et sur l’évaluation et les décisions à prendre en matière d’aides publiques et sociales (110 milliards d’euros en 2013) aux entreprises. En matière de protection sociale, tout en rappelant notre acceptation du tiers payant, nous avons obtenu confirmation que ce sera la Sécurité sociale (et non les assureurs) qui aura accès aux données relatives aux assurés, et ce, afin de bloquer les tentatives de remise en cause de la Sécurité sociale au profit de systèmes de type anglo-saxon. Par ailleurs, s’agissant du qualificatif d’austérité réfuté par le secrétaire général de la CFDT, le gouvernement a trouvé en la matière un nouveau porte-parole. Ce n’est pas parce que le secrétaire général de la CFDT voit tout en rose que, par miracle, tout va bien. Bien au contraire, à ne pas qualifier d’austère la politique économique menée, à se couler dans le moule du conformisme économique libéral, à jouer les appoints des dirigeants, on est de facto complice de la montée des mouvements de rejet de l’autre. Nul besoin d’être historien pour s’en rendre compte. Il suffit simplement d’être syndicaliste.

Retrouvez les éditoriaux de Jean-Claude Mailly sur force-ouvriere.fr

Publicités

« Réforme territoriale : Déforme terri-létale »

Pour information voici la circulaire n° 169/2014 du secteur économie de la confédération FO concernant ​la réforme territoriale.

169-14 Déforme terri-létale

PRIME DES FONCTIONNAIRES : Un nouveau système anti-statutaire!

Dès sa parution, Force Ouvrière a combattu la PFR (Prime de Fonctions et de Résultats) qui prônait le mérite au regard d’objectifs individuels impossible à atteindre.

Au prétexte de modifier ce système individualisé, la Ministre Marylise Lebranchu impose un nouveau système aux dérives encore plus dangereuses pour le statut et les garanties collectives des fonctionnaires.

La Ministre passe en force car ce nouveau régime indemnitaire a été rejeté par FO et 6 autres fédérations syndicales (la 8éme

s’abstenant) lors de sa présentation aux instances paritaires. Preuve s’il en est, une fois de plus, de ce simulacre de dialogue social prétendument partagé par les organisations syndicales.

Enfin, ce nouveau système de prime associe des modalités qui casse les statuts particuliers de corps, les garanties collectives, et qui permettent de geler pendant 4 ans toute évolution de l’indemnitaire.

La prime n’est plus liée au grade et à l’ancienneté mais à la fonction occupée. C’est donc la fonction qui va définir dans quelle catégorie indemnitaire, chaque agent est classé. A chaque catégorie indemnitaire correspondra un barème avec des montants correspondants.

L’individualisation se poursuit et même s’amplifie si on ajoute à ce système indemnitaire, la volonté de transposition d’un compte individuel de pénibilité pour les fonctionnaires.

Enfin, lors du passage à ce nouveau système ; les agents n’auront la garantie du maintien de leurs primes que la première année. Autant dire qu’en période de gel des salaires (blocage de la valeur du point d’indice) et de réduction de 54 milliards des dépenses publiques, cette garantie portée sur une seule année n’est en rien rassurante.

Force Ouvrière fait le triste constat que depuis 2007, les gouvernements se succèdent et continuent sur la même voie : gel des salaires, diminution des carrières, individualisation de la fonction publique et remise en cause des statuts.

Dans ce cadre, FO cohérent dans ses revendications maintient que seule l’augmentation du pouvoir d’achat, associée à des carrières attrayantes et des conditions de vie au travail décentes (fin des suppressions de postes et de la mobilité forcée) permettront de redonner un sens à l’action publique et ses agents.

ème s’abstenant) lors de sa présentation aux instances paritaires. Preuve s’il en est, une fois de plus, de ce simulacre de dialogue social prétendument partagé par les organisations syndicales.
Force Ouvrière continuera de porter ses revendications et de lutter contre l’austérité qui affaiblit la fonction publique de carrière et réduit tous les jours davantage la présence du Service public sur le territoire républicain.

Union interfédérale des agents de la fonction publique

Fonctionnaires de l’Etat – Territoriaux – Hospitaliers

Big Bang territorial : Chasse aux Départements et Régions – Inquiétudes pour les fonctionnaires territoriaux

index

Nouvelles grilles indicaires catégorie C

Voici les nouvelles grilles qui seront mises en place à partir du 1 février 2014 ICI

Le projet de loi de M.A.P territoriale et d’affirmation des métropoles inscrit l’entretien d’évaluation dans le marbre !

Vous trouverez en pièce jointe un communiqué FO intitulé : « Le projet de loi de M.A.P territoriale et d’affirmation des métropoles inscrit l’entretien d’évaluation dans le marbre » : affirmation des métropoles du 8 JANVIER 2014

MEDECINS TERRITORIAUX

Vous trouverez ci-joint, pour information, un tract du syndicat national des médecins de protection maternelle et infantile (S.N.M.P.M.I.) concernant une manifestation qui se tiendra le Vendredi 29 novembre 2013 à 12 H 30 au ministère de la Fonction publique. medecin terittoriaux

  • Archives

  • Photos militantes

  • Blog Stats

    • 19 722 hits